Rencontrez l’équipe de Nectar, Claudia Onorato, développeuse

Hannah Thomas
Par
Hannah Thomas

Claudia est un membre de l’équipe Nectar depuis mai 2020, date à laquelle elle a commencé en tant que développeuse stagiaire. Elle a rejoint l’équipe de développement logiciel à temps plein en janvier 2021.

Vous souhaitez rejoindre notre équipe? Cliquez ici pour voir nos offres d’emploi actuelles.

Qu’est-ce qui vous a attiré vers Nectar et vers le monde de l’apiculture industrielle?
Lorsque je songeais à commencer ma carrière, je voulais m’assurer que je faisais quelque chose d’utile qui avait un impact positif sur le monde qui nous entoure. J’étais vraiment attirée par les entreprises de technologies agricoles, car les agriculteurs travaillent dur pour produire les aliments que tout le monde consomme. Je trouve ceci très impressionnant dans l’agriculture : peu de gens le font, mais tout le monde en profite.

En poursuivant mes recherches, j’ai découvert l’apiculture et la façon dont les abeilles et les apiculteurs industriels contribuent à la pollinisation de nos cultures. Les apiculteurs ont un impact important sur la chaîne alimentaire. Lorsque j’ai entendu parler de Nectar, j’ai tout de suite su que je voulais travailler pour eux. Ils font quelque chose de vraiment utile qui a un grand impact.

Quelles sont les prochaines fonctionnalités de BeeTrack qui vous enthousiasment le plus?
En ce moment, je travaille sur la fonction analytique de l’apiculture. Au cours des derniers mois, les utilisateurs ont entré des données dans le système. Nous avons des moyens de voir les données dans le système, et je travaille à améliorer le format pour qu’il puisse aider l’apiculteur à prendre des mesures.

Disons qu’il y a un rucher avec un taux de mortalité élevé. Nous nous efforçons de le mettre en évidence dans le portail du gestionnaire afin que les apiculteurs puissent prendre des mesures en conséquence. En fait, nous prenons toutes les données que nous avons accumulées et nous nous efforçons de les afficher de la manière la plus efficace possible pour les apiculteurs.

Comment avez-vous commencé à vous intéresser au génie logiciel?
Ma matière scolaire préférée a toujours été les mathématiques, j’ai toujours été une matheuse. Après le lycée, j’ai décidé de m’inscrire à un programme de mathématiques et d’informatique, et c’est là que j’ai découvert le monde de l’informatique. Le génie logiciel rejoint vraiment mes intérêts pour la résolution de problèmes et les mathématiques. Ce qui a attiré mon attention, c’est qu’il s’agit en fait de résoudre des énigmes. Vous avez un gros problème et vous devez le résoudre avec les ressources dont vous disposez.

Qu’est-ce que vous préférez dans votre travail chez Nectar?
Les sorties sur le terrain! Cette année, nous avons ouvert la ferme Nectar, notre propre rucher, et j’ai pu aider à le mettre en place. Nous avons construit les boîtes et déplacé les colonies dans les boîtes. C’est tellement amusant de mettre la main à la pâte avec les abeilles. C’est quelque chose que je n’avais jamais eu l’occasion de faire avant Nectar. Je n’avais jamais touché à quoi que ce soit dans le monde de l’apiculture, et l’expérience pratique apporte un énorme plus au travail. C’est tellement amusant de pouvoir jouer avec les abeilles. L’année dernière, j’ai également participé à l’extraction du miel. Nous avons pu prendre les cadres et extraire le miel nous-mêmes, puis le goûter.

Si tu étais une abeille, de quelle espèce serais-tu et pourquoi?
Je trouve que les mégachiles sont très sympathiques. Elles peuvent découper un cercle parfait dans une feuille, comme un compas. Les morceaux de feuilles qu’elles découpent sont beaucoup plus grands et plus lourds que les abeilles elles-mêmes. Elles travaillent dur, comme moi! Je les trouve inspirantes.

Partagez cet article

Articles reliés